On me dit souvent qu’investir dans l’immobilier nécessite du temps. Effectivement, un investissement immobilier en direct demande de réaliser un certain nombre de démarches. Entre autres, la recherche de biens, les visites, l’étude du financement etc. Toutes ces étapes sont indispensables et consommatrices de temps, jusqu’à la découverte de la perle qui va vous procurer un cash-flow. Si vous aussi, vous désirez investir dans l’immobilier en restant tranquillement au chaud dans votre canapé ou tout simplement diversifier votre patrimoine avec de l’immobilier, mais que vous manquez de temps malgré votre bonne volonté. J’ai la solution pour vous !

 

Asseyez-vous dans votre canapé

 

Êtes-vous bien installés ? Alors ma question est : avez-vous déjà entendu parler de SCPI ? Sans doute ! Dans les journaux, les médias, ou tout simplement par des amis ou de la famille. Mais savez-vous de quoi s’agit-il exactement ? Je vais vous expliquer comment vous libérer de l’ensemble de la gestion de vos investissements immobiliers, tout en encaissant des loyers.

 

La SCPI, c’est quoi exactement ?

 

Une SCPI est une société civile de placement immobilier.  C’est une société de gestion qui va acheter et gérer un patrimoine immobilier via un placement collectif. On peut distinguer trois grandes familles de SCPI :

  • Les SCPI de rendement qui ont pour objet l’acquisition directe ou indirecte et la gestion d’un patrimoine immobilier destiné à être loué.
  • Les SCPI de défiscalisation qui ont le même objet que les SCPI de rendement à un seul détail près, c’est qu’ils auront recours à des dispositifs qui permettront de réduire ses impôts.
  • Les SCPI de valorisation, les moins représentées des SCPI. Leur but n’est pas réellement d’investir dans du patrimoine immobilier avec des rendements intéressants, mais plutôt d’investir dans des biens immobiliers permettant de dégager de belles plus-values. Si vous souhaitez un revenu régulier et investir plutôt à court terme, ce type de SCPI ne sera pas du tout adapté à votre objectif.

En résumé, les SCPI de rendement et de défiscalisation vont acquérir des biens immobiliers (immeubles d’habitation, bureaux etc.) dans le but de les louer. Les loyers ainsi que les plus-values de cession qui seront réalisés au cours de la vie de la société seront distribués aux porteurs de part, après déduction des frais. Par contre, si vous optez pour une stratégie de détention à long terme sans objectif d’avoir des revenus réguliers, la SCPI de valorisation sera plus appropriée, car elle vous distribuera des revenus ponctuels au gré des reventes réalisées.

 

Les points forts de ce type d’investissement

 

Le principal avantage d’investir via une SCPI est de devenir copropriétaire de biens immobiliers sans avoir à vous occuper de la partie gestion. Vous pourrez rester tranquillement sur votre canapé au chaud. L’ensemble de la gestion des biens étant réalisé par la société de gestion. Et tout ça, pour un budget de départ relativement réduit par rapport à un investissement direct. Le prix d’une part démarre à environ 150 euros. Et j’ajouterai que le rapport rentabilité/risque est modéré par rapport à un investissement en direct, car dans ce type d’investissement le risque est supporté par l’ensemble des copropriétaires et pas uniquement par vous. Vous limitez donc, par conséquent, votre exposition au risque.

 

Ce que vous ne faites pas, quelqu’un d’autre le fait à votre place

 

Malheureusement, ce type d’investissement a aussi des désavantages. L’inconvénient majeur sont les divers frais : frais de souscription, frais de gestion et frais de cession. Evidemment en cas de détention directe d’un investissement immobilier, vous auriez également des frais. Mais investir dans une SCPI vous permet de vous libérer de toute la partie gestion et ainsi de gagner du temps, cela a bien évidemment un coût. Investir dans ce type de société nécessitera un peu de temps tout de même, du moins, au départ pour choisir la SCPI dans laquelle vous souhaitez placer votre argent. 

 

Vous vous demandez sans doute maintenant comment acquérir des parts ?

 

Chez votre banquier, un gestionnaire de patrimoine, votre courtier en ligne ou directement auprès de la société de gestion. Mais vous devez savoir un truc. D’un point de vue juridique, on peut distinguer deux types de SCPI : celle avec un capital fixe et celle avec un capital variable. Cet aspect a son importance en termes d’acquisition et de revente des parts. En effet, dans les SCPI à capital fixe, vous pourrez acquérir des parts uniquement lors de la création de la SCPI, ou lors de l’augmentation de son capital social. Tout comme l’achat des parts, leur cession obéit également à des règles bien particulières.  Au contraire, dans les SCPI à capital à part variable, vous pourrez acquérir des parts ou les céder à tout moment.

Vous voilà bien informés pour investir tranquillement depuis votre canapé. Maintenant dites-moi, avez-vous déjà réalisé un investissement immobilier via une SCPI ? Si oui, pourquoi ? Quelles étaient vos motivations ?

Partager l'article :